Le médecin qui rêvait d’être magicien

Denis Labayle
Editions du Seuil, 216 pages, 16 euros.

Prix du centenaire du centre hospitalier de Brive. 2002.

Nouvelles sur ordonnance

Denis Labayle
Editions Dialogues, 156 pages, 15,90 euros.

Écrivain, Denis Labayle, n’oublie pas son passé de médecin hospitalier.
Au fil des nouvelles écrites dans une langue simple et pure, apparaissent les deux principaux personnages de son théâtre, le médecin et le malade, jouets du plus grand metteur en scène : la maladie. Ses personnages sont tendres, sensuels, drôles ou cruels.
Avec sa merveilleuse capacité à décrire la vie, Denis Labayle nous bouleverse dans "Le mensonge amoureux", nous scandalise avec "L’inquiétant monsieur Kervert", nous fait rire avec "Le ventre de Célestine", nous émeut en évoquant le désarroi de Jean Lentour dans "Bistrot"...
Ses récits, aussi captivants qu’inattendus, nous font découvrir que la médecine, exercée avec humanité, est plus qu’une vocation ou un sacerdoce, c’est une seconde peau.
Un livre fou comme la vie.

PRESSE

OUEST FRANCE
"Quand vous refermerez ce livre, il vous poursuivra encore longtemps, Denis Labayle a ce pouvoir. C’est un sorcier du récit, de la phrase qui mouche, il vous emporte immédiatement, vous bouleverse, vous fait sourire. il a ce don de nous parler à l’oreille."


LE TELEGRAMME "Au fil d’une langue simple et pure, apparaissent les deux principaux personnages de son théâtre, le médecin et le malade, à la fois tendres, sensuels, drôles ou cruels, et jouets du plus grand des metteurs en scène : la maladie."

EN LISANT Ce recueil de nouvelles fort bien écrit, homogène ,et varié à la fois, apporte toute satisfaction, et pourrait faire basculer les non-amateurs de nouvelles de l’autre côté."


MAGAZINE CULTURE Toutes ces nouvelles ont su me toucher, d’une manière ou d’une autre : l’humour, la tristesse, la tendresse, la joie qu’elles reflètent. Chacune est bien tournée. Cela respire le respect de l’être humain."


INFIRMIERE MAGAZINE "Chaque nouvelle est un petit bout de vie."


HEGAL "Avec ce livre que vous ne lâcherez pas de la première à la dernière de ces dix nouvelles, Denis Labayle nous fait comprendre avec la plus grande délicatesse, la plus grande discrétion, la plus grande humanité, sans trace de "moralisme", sans trace de didactisme mais avec un humour toujours sur le fil du rasoir, que la médecine est un métier tragique, un métier éthique, un métier à risque."