Ton silence est un baiser

Denis Labayle
Editions Julliard (sortie le 15 août 2007), 268 pages

« En repliant le journal, je songe à cette cynique évidence : le monde se meurt, et moi je revis. Sans cette épidémie qui sidère les hommes et occupe les premières pages des journaux, je ne serais pas dans cet avion en partance pour Boston avec l’espoir de retrouver Maud. »

Sélectionné pour le prix du roman d’amour 2008. Sélectionné pour le Grand prix du Télégramme. 2008.


Après un an de séparation, Franck et Maud, tous deux chercheurs, se retrouvent à l’occasion d’un congrès. Cette rencontre est celle de la dernière chance, qui réunit les plus grands spécialistes du monde en charge de découvrir une solution au mal qui ravage la planète. Les retrouvailles seront-elles à la hauteur de leur espérance ?
Placés au cœur d’une tragédie mondiale, liés par leur passion, les amants incarnent de véritables héros tragiques de notre temps, déchirés entre l’avenir de l’humanité et leur sort individuel.
Leur passion va devoir affronter les exigences de la crise, la violence des hommes et la tyrannie du sort. D’autant que Maud s’attaque à un puissant lobby pharmaceutique peu disposé à faire passer le bien commun avant ses propres intérêts… Simples mortels à qui leur destin échappe, les amants sont unis par un amour aux allures d’éternité.
Le texte est écrit comme un chant à deux voix. Deux voix qui alternent, s’enlacent et se répondent. Au milieu de la noirceur du monde, Denis Labayle parvient à faire surgir des moments de bonheur radieux.
Engagé, intense et lyrique, ce roman est une ode à la liberté et d’avantage à l’amour, seul idéal à tenir encore ses promesses.

Presse

« Dans ce roman, point de jugement de valeur, point de moralisme grossier : juste la présentation d’une terrible histoire d’amour…La plume de Denis Labayle est belle, fluide et aérienne ; les pages s’enchaînent avec une rapidité déconcertante. »
Guillaume Maunier - Evene. fr / Appréciation : 4 étoiles

« Coup de cœur.
Une très belle histoire d’amour sur fond de crise bactériologique. »

Aurélie Paschal. Page (Le journal des libraires)l

Un livre, un auteur. "Véritable alchimiste des sentiments, Denis Labayle, parvient, dans son dernier roman, à démontrer ce qu’est vraiment la passion, sans chercher à idéaliser ses personnages. Pour lui, la passion peut résister aux affres du temps et conserver toute sa force et son originalité. Si l’auteur se situe dans une démarche résolument populaire, il utilise le roman à la fois pour évoquer la passion mais aussi dénoncer les abus d’une société qui a perdu ses valeurs essentielles."
Hubert Lemonnier. La Presse de la Manche


"Avec cette belle histoire d’amour, Denis Labayle confirme ses grands talents de romancier... Une tragédie finement décrite et remarquablement mise en scène."
Yves Loisel Le Télégramme


"Roman de la passion, il se lit comme un polard. .. s’il ne doit rester qu’un seul idéal, autant que ce soit l’amour. Trop beau, non ! Sans mièvrerie pourtant. Plutôt engagé, intense, et un poil lyrique."
Le Berry Républicain


"Le livre de Denis Labayle est un formidable roman d’amour, un hymne à l’amour et à la liberté."
Sylvie Lainé. L’indépendant




"Signant sans doute un de ses plus beaux romans, Denis Labayle use, lui, d’une langue limpide, incisive, parfois clinique, apprise du métier de médecin qu’il a longtemps exercé. Surtout, la phrase est courte comme une respiration : c’est celle de l’inquiétude de l’amour menacé qui court tout au long du roman, avec par instant l’éclosion lumineuse d’images quand il s’empourpre d’un érotisme aussi discret qu’intense."
AgoraVox.fr Paul Villach


_"Alerte,incisif, le style volontaire de Denis Labayle, qui excelle dans ce quatrième roman, entraîne le lecteur dans la tourmente. Au milieu du chaos et du danger, l’amour que se vouent les amants est tenace, touchant. On dévore les chapitres,happé par l’originalité du livre, tantôt guidé par Elle (Maud) ou par Lui ( Franck).Chacun à son tour, ils parlent, se parlent, et nous livrent leurs sensations. Pas de leçon de morale, ni de parti pris. Ces deux-là s’aiment et c’est tout. L’auteur a le goût des descriptions subtiles et imagées quand il parle de leur passion. Le récit est fort et engagé. Ces amants-là sont convaincus qu’il ne suffit pas de s’aimer, mais que toute la difficulté consiste à éterniser leur bonheur. A Sélection, on a aimé ce livre, véritable ode à la liberté, mais plus encore ode à l’amour, seul idéal à tenir ses promesses. Il y a comme un parfum d’universalité dans cette histoire, le formidable espoir que l’homme est fait pour rencontrer et éprouver une vraie passion comme celle-là."
Carine Bruet. Reader’s Digest


Coup de coeur de la FNAC. Paris.

Sélectionné pour le prix du meilleur roman d’amour 2008 ; Prix Saint Valentin

Sélectionné pour le prix des lecteurs du Télégramme 2008

Denis Labayle sera présent aux salons du livre :

- de Nancy, les 22 et 23 septembre 2007

- de saint Etienne, les 20 et 21 octobre 2007

- de Toulon, les 17 et 18 novembre 2007

- de Dijon, les 1er et 2 décembre 2007

Dans le cadre du prix des lecteurs du Télégramme, Denis Labayle dialoguera avec les lecteursle mardi 13 mai 2008 à 11h30 au siège de la compagnie Brit Air à MORLAIX et, le même jour, à 18 h à la médiatèque de LANNION.